Depuis mon lancement dans la vidéo il y a quelques années, je me considère comme une personne en constante évolution.

Les micro-apprentissages sont des mini explosions de connaissances que nous ingurgitons tous, tout au long de la journée. Sur le lieu de travail via le eLearning mais pour la plupart d’entre nous via youtube.

J’aime l’idée d’explorer de nouveaux terrains et donc l’idée des cartes postales vidéo est un contenu rapide qui raconte une histoire… et qui, espérons-le, transmet une pépite ou deux de connaissances.

Une partie de la difficulté à laquelle est confronté tout concepteur pédagogique consiste à choisir le vecteur approprié pour votre programme de formation. Parfois, il s’agit de créer un cours d’apprentissage en ligne, parfois une aide à l’emploi interactive, une vidéo, un podcast et parfois une démonstration rapide dirigée par un instructeur.  La liste est infinie.

Les livres électroniques sont parfaits dans le cadre d’une formation, mais ne me croyez pas sur parole.

Laissez-moi vous expliquer.

Je suis fascinée par les livres électroniques depuis environ un an. Imaginez, dans le cadre d’une conférence ou d’un simple téléchargement à partir d’un site web. C’est interactif. Idéal sur les iPads ou tout appareil mobile équipé d’un lecteur dédié. (Les produits iOS et OSX sont livrés avec iBook et Android). Le Readium pour Chrome est formidable.

Par rapport aux PDF peu pratiques, les livres électroniques ou les ePubs sont parfaits dans le cadre d’une formation mobile.